5 étapes pour une refonte de site internet réussie

La refonte d’un site est un projet ambitieux, qui peut vite tourner à la déception ou pire, à des résultats bien inférieurs à ceux que connaissait le site.
S’il est recommandé de bien définir les contours du projets, de bien cerner les opportunités, mais aussi et surtout les risques, le dire ou l’écrire est plus facile qu’à faire.

C’est pourquoi je vais tenter dans cet article de vous guider dans ce projet, avec un regard plus particulier sur les points majeurs différenciants et bloquants de la refonte d’un site internet.

1. Définissez vos objectifs : pourquoi voulez-vous refaire votre site web ?

La première question à se poser avant même de se lancer dans la refonte d’un site est Quels objectifs ai-je prévu d’atteindre avec cette refonte de site ?
A cette question, la grande gagnante des études réalisées est remettre votre site au goût du jour. Or ce n’est pas la meilleure des raisons, ni celle qui a la capacité d’avoir le plus gros succès d’atteindre vos objectifs sous-jacents.

La méthode SMARTER vous indique les principaux paramètres, et nécessaires, pour définir vos objectifs.
SMARTER que l’on peut traduire par plus intelligent, est un acronyme anglais qui dispose de plusieurs variantes, dont je vous propose celle qui me semble la plus pertinente : Specific, Mesurable, Agreed, Realistic, Time-bound, Ethical, Recorded.

Votre objectif doit donc être :

  • Spécifique pour cibler un périmètre précis d’amélioration
  • Mesurable pour suivre le progrès
  • Accepté par les équipes assignées
  • Réaliste compte-tenu des ressources allouées au projet
  • Temporairement définit pour permettre la mesure du succès dans le temps
  • Éthique pour convenir au niveau moral des équipes
  • Retranscrit par écrit pour planifier, suivre et examiner les progrès

Généralement, la refonte d’un site internet tourne autour de 2 stratégies consistant à augmenter votre chiffre d’affaires généré par le biais de votre site internet (j’y inclus le branding) ou à diminuer les coûts operationnels du site internet.

En approfondissant, il apparaît que les principales problématiques rencontrées concernent :

  • Le manque de visibilité du site sur les moteurs de recherche (ce qui inclut le contenu, les personas)
  • L’arborescence (qui integre la hiérarchisation des données et la sémantique)
  • Les faibles performances conversionnelles (avec les aspects liés au fort taux de rebond et à la lenteur du site)
  • La difficulté à maintenir le site
  • L’inadaptation du site aux supports mobiles
  • Une ergonomie à repenser

2. Testez large

Avant de faire quoique ce soit de nouveau, testez les éléments majeurs du site, qui se combinent autour de la conception et de l’expérience utilisateur de votre site actuel.

Les en-têtes, la navigation et les fonctionnalités de recherche, les call to action, les titres, les fontes, les textes, les contenus, les graphiques, images et vidéos, les ressources téléchargeables et bien d’autres choses peuvent être testées, pour identifier celles qui ont le plus grand impact sur votre taux de conversion, par exemple.

Si vous découvrez que vos contenus et les call to action fonctionnent bien, vous pouvez choisir de les conserver, et éviter ainsi de jeter un facteur de conversion. Vous pourrez même les renforcer.
En revanche, si vous découvrez que vos fonctionnalités de recherche génère une frustration ou déception chez vos utilisateurs, en ne les conduisant pas à l’information qu’ils veulent, vous saurez en faire une priorité dans votre refonte.

On l’oublie souvent, mais une refonte n’est pas que visuelle. Elle doit chercher à optimiser ce qui a le plus d’impact sur son business.

C’est alors l’étape idéale pour la recherche qualitative. En effet, quand vos tests quantitatifs révèlent les pages qui ont les plus hauts taux de rebond, votre recherche qualitative peut vous aider à comprendre pourquoi.

Grâce à des tests d’utilisabilité, à des sessions de chats en direct avec les utilisateurs ou des interviews utilisateurs et des enquêtes, vous allez au-delà de la mesure du comportement, pour comprendre les raisons de ce comportement.
De nombreuses grosses sociétés, comme c’est le cas des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) qui font envie à la plupart des dirigeants, ont d’abord cherché à comprendre les motivations des utilisateurs pour adapter leurs produits.

Or cette dimension psychologique est la principale oubliée, dans le sens où elle est survolée, lorsqu’une refonte s’annonce.

3. Testez profond

Riche d’une vision large des facteurs qui influencent les taux de conversion sur votre site, vous pouvez allez plus en profondeur dans l’analyse.

L’objectif est de se concentrer sur des variables spécifiques, qui influencent le comportement de l’utilisateur.
Optimisez ces variables en explorant et en testant plusieurs variantes créatives du même titre, de l’en-tête de navigation, ou d’une image.
Chaque variante peut faire ressortir des pistes surprenantes de ce qui motive vraiment les utilisateurs.

C’est aussi le temps de définir vos groupes d’utilisateurs ou les segments répondants à vos personas, de manière très détaillée.
Comme vous avez défini quels types de personnes utilisent votre site, ainsi que les types de personnes que vous voudriez attirer, vous pouvez vous concentrer sur la façon dont chaque variable influence la conversion, pour votre audience la plus précieuse à votre business.
De cette façon, vous pouvez éviter d’investir dans une refonte qui sert un public peu ou pas rentable pour votre site.

En bref, tester en profondeur pour vos utilisateurs cibles vous permet de maximiser le retour sur investissement de votre refonte.

4. La refonte de la maquette

Le point de basculement du mobile est déjà passé, avec un nombre croissant de smartphones et la croissance de leur utilisation dans le monde entier. La tendance est marquée aux États-Unis, où les utilisateurs passent la majorité de leur temps à consulter les médias numériques dans les applications mobiles. De nombreux sites ont observé une augmentation régulière et significative du trafic mobile.

Toute refonte doit tenir compte de l’expérience utilisateur tous supports confondus (montres connectées, smartphones, tablettes, ordinateurs portables et ordinateurs de bureau).
La refonte de la maquette doit tirer le meilleur parti de votre site et de son contenu, en veillant à ce qu’ils soient accessibles par tous les types d’écran et d’appareil.
Rendez votre contenu encore plus durable grâce au responsive design, qui lui permet de circuler de façon transparente d’un appareil à l’autre.

5. Actualisez et différenciez votre site

Pensez aux raisons qui vous ont amené à la refonte, en premier lieu. Il y a de fortes chances que ce soit pour au moins l’un des objectifs suivants :

  • Redonner un coup de jeune au site pour montrer qu’il vit encore,
  • Gagner un avantage sur la concurrence avec une expérience utilisateur unique ou novatrice
  • Création d’une expérience qui à la fois ravit les utilisateurs et les maintient en redemande
  • Utiliser de meilleurs outils et améliorer les performances du site

Aussi excentrique que cela puisse paraître, les objectifs d’une refonte devraient être centrés sur l’utilisateur et prioriser les interactions significatives et personnalisées.

En effet, lorsqu’un acheteur doit choisir entre des services ou des produits similaires, il va généralement revenir à la marque qui lui offre la meilleure expérience.

C’est là que se trouve votre chance : être audacieux et créatif, prendre des risques calculés, pour différencier votre marque et créer une expérience utilisateur innovante et mémorable.

Une refonte peut aussi être une opportunité pour mettre à jour votre CRM, CMS, et d’autres outils et plates-formes de marketing numérique et d’analyse.
Vous pouvez également saisir cette occasion pour résoudre les problèmes de flux de travail internes, améliorer les fonctionnalités du site, et reconstruire pour le long terme.

Finalement, les refontes ne sont qu’une décision d’affaires : vos investissements produiront plus de rendements sur le long terme, si vous faites maintenant travail difficile et exhaustif de refonte des systèmes obsolètes.
La tentation peut être forte de céder aux sirènes des tendances technologiques, qui ne sont pas forcément les meilleures à de nombreux points de vue.
L’équilibre est à trouver entre les dernières technologies et la réponse qu’elles apportent à vos besoins et objectifs business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Menu