Vos campagnes AdWords ont vu leur coût par clic (CPC) moyen varier depuis la création du compte. Comment cette variation de CPC des mots clés peut-elle se faire ? Quels sont les moyens d’influencer Google AdWords pour faire baisser le coût par clic de vos campagnes ?

Pour parvenir à cet objectif de baisse de vos CPC, il vous faudra de la patience, de la persévérance et beaucoup d’empathie.

Des titres d’annonces qui accrochent les bons prospects

En proposant des titres incitatifs et des textes d’annonces déclenchant l’action du clic, vous assurez à vos annonces un meilleur taux de clic (CTR). Le taux de clic est un premier élément pour influencer votre CPC. Consultez les différentes façons d’augmenter le taux de clics sur AdWords.

Une technique consiste à créer 3 modèles d’annonces pour chacun de vos groupes d’annonces.
Chacun de ces modèles utilise un déclencheur différent, une accroche différente, un argument différent.
Pensez également à inclure les mots clés à différents endroits de l’annonce pour vous assurer de capter l’attention du prospect.
Profitez même de l’URL d’affichage pour optimiser votre message.

N’oubliez pas que vos concurrents eux aussi diffusent des annonces sur AdWords. Vous pouvez vous inspirer de la concurrence, mais il faudra être plus convaincant.
Et plus votre trafic sera qualifié, moins il vous reviendra cher.

Si vous en avez l’occasion, testez régulièrement de nouveaux déclencheurs pour déterminer lequel est le plus incitatif au clic.

Des pages d’atterrissage optimisées

Travaillez précautionneusement vos landing pages. En sélectionnant la page de destination la plus pertinente pour vos annonces, vous optimisez la transformation pour booster vos rendements.
Posez-vous la question : qu’est-ce que mon prospect s’attend à trouver sur cette page ? L’empathie permet de vous assurer de lui proposer une landing page répondant au mieux à ses attentes.

Travaillez par exemple les éléments de rassurance. Ne laissez aucun doute à votre visiteur.

Pensez à travailler votre référencement naturel sur les landing page. En effet, Google analyse vos pages de destination et prend également en compte ces performances (temps de chargement de page, CTR, correspondance du title et du H1 avec la requête, contenus des premiers paragraphes, …).
Une page de destination fournissant des informations utiles et pertinentes est considérée comme étant de plus grande qualité et obtient donc un niveau de qualité plus élevé. Il en résulte des CPC minimum moins élevés pour vos annonces.

Ici aussi, la règle d’or est de faire des tests, analyser, refaire des tests, confronter… pour arriver à la landing page optimale.

N’achetez pas les mots clés inutiles

En travaillant régulièrement votre liste de mots-clés à exclure, ou mots-clés négatifs, vous optimisez non seulement vos dépenses en achetant plus que le strict nécessaire, mais moins que le superflu.

Le principe est simple, en spécifiant une liste de clés mots négatifs vous empêchez vos annonces d’apparaître dans les résultats de recherche.

Imaginons que vous gérez une activité de location de chambres à Paris. Vous achetez probablement le terme “location chambre paris” en élargi.
Si vous ne mettez pas “velo” en négatif, vous avez de fortes chances de voir certaines de vos annonces s’afficher sur la requête “location velo paris”.

Si votre compte ne contient pas de mots-clés négatifs, vous déclencherez un maximum d’affichages, mais avec un taux de clic bas.
Et si votre CTR est dégradé, Google l’impactera sur votre qualité.
Pensez donc à mettre à jour et à vérifier régulièrement vos mots-clés négatifs, qu’ils n’empêchent pas non plus la diffusion de vos annonces.

Identifiez vos mots clés à 8/10 et + de Quality Score

Le score de qualité, ou Quality Score, est la note attribuée par Google déterminant la qualité du mot clé.
Cette qualité faisant baisser le CPC moyen, identifier les meilleurs mots clés peut contribuer à découvrir ce qui fait leur succès. Consultez mes techniques pour augmenter le quality score.

Organiser la structure de son compte

Une structure de compte AdWords adaptée, c’est non seulement du temps passé de gestion économisé, mais des investissements ajustés et optimisés.

Baissez manuellement le CPC

Google AdWords vous indique un CPC moyen pour les mots clés. Si, au lancement de la campagne, il est naturel d’enchérir à un CPC élevé, vous pouvez baisser manuellement et par petits paliers vos CPC, si vous avez constaté une évolution favorable qui puisse vous le permettre sur les 6 derniers mois par exemple.

Vous l’aurez compris, pour faire baisser le CPC moyen de vos campagnes, il vous faut optimiser vos campagnes régulièrement. C’est un travail long, mais au bénéfice de campagnes plus rentables et moins coûteuses.

Vous avez des questions, des commentaires sur ces techniques permettant de faire baisser le coût par clic ? N’hésitez pas à poster vos remarques dans les commentaires.
Si vous avez trouvé le dossier utile, partagez-le, plussez-le, tweetez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Menu