Guide pour générer et accroître son trafic sur le long terme

Le milieu du référencement naturel connaît un challenge permanent: augmenter le trafic et la visibilité des sites web optimisés.

Cet objectif seul – vide de sens sortie du contexte d’un blog personnel – est pourtant encore formulé par des gérants de sites internet en 2012!

Que l’on soit d’accord: oui le trafic est une variable essentielle d’un business sur le web; mais elle est loin d’être la plus pertinente et représentative de la réussite commerciale de votre site.

Non, le trafic web n’est pas une fille facile

Si dans les débuts du web, l’inexpérience, le manque de recul et la vision non ROIste conduisait un gérant de site à viser comme objectif une augmentation de trafic, c’est désormais le visionnaire – par sa prise de recul -, l’innovateur – par son expérience – ou le gérant en bon père de famille – par sa vision saine et sur le long terme – qui obtiendront au final les meilleurs résultats.

L’internaute évolue: votre business dépend de votre capacité à vous y adapter

Les temps ont changé, avec eux, les techniques, les technologies et par effet de bord les comportements des internautes, dont une partie revêt parfois la casquette de mobinautes.

Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie.

Les évolutions des moteurs de recherche tendent à s’approcher du modèle de recherche humain : signaux de confiance, signaux de pertinence, prise en compte de l’expérience utilisateur, signaux d’influence…

Aussi, qu’elles soient d’ordre technique ou comportemental, ces évolutions doivent être analysées avec votre équipe d’experts – de vrais experts, pas ceux qui s’en donnent juste l’étiquette. Cette équipe sera dans l’idéale constituée:

  • D’un ergonome, à même d’appréhender les contraintes réelles du business, en retranscrivant une interface souple et adaptée;
  • D’un web analyste, qui aura identifié les tunnels de conversions et défini les habitudes, les risques et les points forts des chemins importants;
  • D’un trafic manager (comprendre le terme au sens original celui qui gère tous les leviers d’acquisition de trafic), pilotant par la donnée statistiques de ses outils d’analyse.

Le challenge n’est plus ici d’augmenter le trafic, mais de drainer plus de trafic de meilleure qualité. Qualité se traduisant par plus de consommation et d’actions sur votre site, et donc par un business web florissant.

Le co-fondateur Evan Williams révèle certains détails surprenants qu’il a appris des utilisateurs et la manière dont ils ont permis à son business d’avancer. (c) TED Conferences

L’expérience utilisateur plus rentable qu’un beau site

Le design de votre site positionne et renforce votre image de marque. Mais associé à une ergonomie orientée expérience utilisateur et conversion, il devient l’un de vos atouts face à la concurrence.

Une conséquence positive supplémentaire – d’où l’intérêt de penser et travailler cercle vertueux – d’un design bien conçu est sa capacité à s’adapter aux différents supports sur lesquels il sera amené à s’afficher. Ceci implique une diminution de la charge de maintenance diminuée, donc des coûts liés à l’exploitation en baisse pour une meilleure productivité.

Le terme de responsive design surgit depuis 2009-2010. Cette approche permet de concevoir un site web adaptatif, c’est-à-dire dont la présentation s’adapte à l’écran de l’appareil sur lequel il s’affiche. Ainsi, lorsque vous naviguez un site web adaptatif sur un portable, les dimensions des images sont rabaissées pour laisser place au contenu; un large menu horizontal est transformé en menu déroulant plus adapté au mobile; la colonne de droite est transférée en dessous du contenu pour simplifier la lecture du contenu.

La technique est a priori récente… A priori seulement, puisque la technique était déjà utilisée – pour les navigateurs et résolutions différentes – à la fin des années 1990. Le responsive design nouveau va bien entendu au-delà de ce qu’il se faisait, puisque les supports actuels – les tablettes ou téléphones mobiles tactiles par exemple – n’existaient pas.

Mais un beau site sans contenu exploitable est aussi utile qu’une belle voiture sans moteur et sans roue.

Le Designer Sebastian Deterding montre comment nos visions de la moralité et de ce qui est bien sont projetés dans les objets de notre quotidien.

La création de contenus pertinents et de qualité: c’est le B.A.-BA pour votre business web

Avez-vous remarqué la quantité de sites web qui se sont lancés sur les réseaux sociaux alors même qu’un autre levier d’opportunités moins coûteux, moins chronophage et plus rentable était sous leurs yeux?

Se recentrer réellement sur son cœur de métier, redéfinir ses priorités et ses objectifs permettent de faire place nette aux projets porteurs d’affaires.

Prenons l’exemple d’un site e-commerce qui a placé l’expérience utilisateur au centre de son business.

Avez-vous déjà remarqué les boutons sociaux sur le site d’Amazon? Non et c’est normal! On ne fait pas 48 milliards de chiffre d’affaires en poussant les internautes à quitter son site sans avoir transformé la visite.

N’oubliez pas que la visite a un coût pour votre société: le salaire de votre SEO, le budget de votre SEM, le budget des agrégateurs, le budget affiliation… Bref perdre un internaute dont la visite fait débourser du budget n’est pas une stratégie idéale, si ce n’est pour rassurer son ego ou montrer à ses concurrents qu’on fait comme eux – mais connait-on seulement et réellement leur stratégie et leurs moyens?

Avez-vous remarqué que le “J’AIME” d’Amazon permet à l’internaute de laisser un commentaire sur le site d’Amazon. Là-aussi on pense réseau social, mais quel est l’intérêt du réseau social externe dans le cas d’Amazon?

Le bouton J’AIME d’Amazon permet à l’internaute d’obtenir des articles relatifs au plus proche des goûts qu’il déclare. C’est pour le vendeur un moyen supplémentaire d’affiner sa connaissance client et d’exploiter au mieux son CRM (Gestion de la Relation Client).

Bon point pour Amazon qui a compris l’erreur que serait de laisser partir l’internaute vers un autre site. Second bon point, Amazon récupère de la valeur ajoutée grâce aux avis des internautes, puisqu’ils incitent les autres internautes. Le cercle vertueux a de nouveau frappé au travers de l’appropriation de la tendance réseau social.

Mais l’effet de bord – peut-on seulement l’appeler ainsi puisque c’était l’un des objectifs – le plus visible est la création gratuite de contenus, grâce aux avis des utilisateurs dont la sémantique enrichie les fiches produits. Fiches produits par défaut dépourvues d’information unique et à valeur ajoutée.

Toutefois, lorsque le travail et l’optimisation du SEO on site ne suffisent plus, le recours aux sites externes peut venir étoffer la visibilité de votre site web.

Echange de liens: du trafic entrant depuis des sites partenaires

Si un contenu de qualité conduit certains sites à faire des liens de façon naturelle vers votre site, il se peut que les expressions les reliant à votre site ne soient pas optimisées.
Par exemple, les liens ne travaillent pas l’expression majeure de la page de destination ou la page est toujours la même, la page d’accueil la plupart du temps.

Trouver des sites partenaires permet de répondre à cette problématique.

Qu’est-ce que l’échange de liens ?

La technique consiste à obtenir des liens travaillés dans un contexte propre et spécifique à votre domaine.
Privilégiez la recherche des sources de trafic ciblé (voisinage de préférence ancien, de qualité et proposant des contenus de qualité), en cherchant non pas dans la concurrence, mais dans les sites proposant des contenus périphériques à votre thématique.

Dans un premier temps, le trafic gagné sera fonction des sites partenaires et de leur mise en avant de vos textes et liens. Mais sur le long terme, c’est de votre visibilité qu’il s’agit.
En effet, les moteurs de recherche vont interpréter les signaux de votre présence sur des sites aux contextes sémantiques proches. Un poids plus important sera attribué plus aux expressions travaillées reliées à vos pages optimisées.

Comment procéder pour trouver un partenaire d’échange de liens ?

Si proposer un formulaire accompagné d’une explication des modalités principales montre votre ouverture à ce type de proposition, vous risquez toutefois de récolter des propositions de faible qualité.

L’idéal est de pratiquer une veille des sites connexes et de leur proposer un plan d’action spécifique, sans quoi vos contacts auront l’impression de se voir proposer ce que tout référenceur se voir fréquemment proposer “un échange de lien de faible qualité sur un site peu recommandable”.

Avant même de proposer l’échange de liens, engagez une conversation sur ce sujet avec votre homologue chez votre futur partenaire. Essayez de comprendre ses attentes, ses freins pour lui proposer la solution qui le ferait passer à l’acte avec vous!
Vous sentez votre partenaire prêt à s’engager? Passez à l’action et personnalisez la proposition avec ses nom prénom et nom de domaine. Précisez les modalités respectives (type de contenu, mise en avant…).

Derniers conseils pour trouver votre partenaire d’échange de liens

  • Évitez les automatisations.
  • Préparez un document de suivi avec nom/prénom, statut de votre contact, les dates de contact et relance (pour éviter d’être considérer comme harceleur)…

Résumé des points importants pour augmenter et booster le trafic de son site

  • Définir clairement les objectifs principaux et secondaires de votre site web et les avoir constamment en ligne de mire;
  • (Re)Définir vos KPI;
  • Établir le zonning de tous les types de page en même temps pour assurer une cohérence globale;
  • Travailler en étroite collaboration avec les équipes UX, SEO, SEM et WA;
  • Mesurer les éléments avant et après changement pour en évaluer l’impact;
  • Décider et agir en fonction des faits et des données statistiques;
  • Abandonner la gestion par l’ego, par ses goûts ou par mimétisme en reproduisant systématiquement ce que fait la concurrence;
  • Mettre à plat l’historique et les rustines accumulées et repenser l’architecture de sorte qu’elle vous permette l’interconnexion de votre système à d’autres plus facilement;
  • Créer du contenu unique à valeur ajoutée (les UGC sont une piste)…

Autres ressources pour comprendre comment développer son trafic web

Voici quelques sites qui vous permettront de poursuivre les expériences d’autres praticiens (éditeurs, trafic manager, web analyst…).

Des outils pour analyser ses priorités et sa concurrence

Retrouvez le guide SEO et le guide AdWords pour démarrer votre référencement en ligne, et consultez également les outils pour analyser votre site, vos positions, les performances de vos publicités et les concurrents de votre marché.

Et vous, quelles sont vos techniques pour accroître votre trafic?
Des remarques, des questions? N’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous.

Cet article sur les techniques d’acquisition de trafic vous a intéressé? Faites le savoir en le partageant: likez le, plussez le, tweetez le.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Menu