Microformats : quels sont leurs réels avantages et utilités?

Un microformat ou micro data est un balisage syntaxique venant se greffer au code HTML des pages d’un site web, renforçant les signaux sémantiques des pages y recourant. Les données sont alors structurées par typologie.
Plusieurs branches de micro données ont été créées pour répondre aux différents besoins marchands, non marchands, petites annonces, lieux et monuments, relations entre personnes…
Et chacune avec leurs spécificités.

Mais, si les micro datas ont été employées par les réseaux sociaux avec succès et ont contribué au leur, pourquoi nombre de sites web ne se sont jamais préoccupés des microformats?

Des divergences entre les principaux éditeurs de micro datas Schema.org et microformats.org

Tandis que microformats.org s’oriente et préconise le recours aux CSS, Schema.org s’est lui orienté vers une surcouche syntaxique plus fine et plus adaptée du balisage des données.
Le manque de convergence des solutions proposées par les éditeurs des formats et la communication tardive de Google sur leur prise en compte n’ont pas rassuré les gestionnaires de sites web quant à l’adoption de ces éléments structurants.

Une valorisation tardive sur les pages de résultats de Google

Le 12 mai 2009, Google annonce officiellement supporter les microformats en les valorisant par les Rich Snippet ou extraits enrichis des pages.

Introduction aux Rich Snippets par un membre de la Search Team de Google (interview en anglais)

Bien que 3 années se soient écoulées depuis, de nombreux sites importants, marchands ou non, ne recourent toujours pas ou peu aux Rich Snippets.
Malgré, leurs multiples avantages, les microdata trouvent encore de nombreux réticents sur leur chemin.

Une méconnaissance et sous-estimation des micro données

Alors que le métier de référenceur se voit constamment confronté au changement et à la nécessité de s’y adapter, les micro data n’ont pas été perçues par le plus grand nombre comme facteur différenciant permettant de valoriser son espace sur les pages de résultats de Google. Différence attirant et influençant le comportement de l’utilisateur grâce à l’ajout de données augmentant la visibilité du résultat sur la SERP.

Peur de perdre la maîtrise des données

Les nouveaux protocoles sont souvent mis en quarantaine par la plupart; le temps d’observer le comportement sur les autres sites.
Perte de temps, ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Testez sur une petite catégorie de votre site avant de déployer les microformats.

Parmi les plus grandes freins au passage, on note les comportements suivants:

  • Vous pensez perdre la maîtrise de vos données en affichant sur la liste de résultats de Google le prix d’un produit, sa note d’évaluation par les clients;
  • Vous trouvez risqué de donner une information à l’utilisateur avant même qu’il ne visite votre site.

Comme on le verra plus bas, au contraire vous avez tout à y gagner.

Peur de se consacrer à l’inutile

Vous croyez perdre du temps à mettre en place quelque chose d’inutile. Quel bénéfice votre site web tire-t-il de l’affichage du fil d’Ariane sur les pages de résultats de Google?

Pourtant avoir l’opportunité d’ajouter une arborescence de son site en plus de son descriptif permet de rassurer l’utilisateur sur la finalité de page (article, test comparatif ou fiche produit). Signal d’information renforçant d’autant plus le visiteur qu’il va trouver la bonne information. D’ailleurs, le fait que la structure du site apparaisse sur Google contrairement aux concurrents n’est-il pas déjà un signe?

Bien d’autres craintes et critiques sont encore ressenties envers les micro data, considérées comme un aveu d’échec (article en anglais) des moteurs de recherche n’arrivant pas à dissocier les différentes significations des mots.
A vous de choisir entre la vision d’échec des moteurs de recherche ou de jongler avec les règles qui leur permettent de mieux comprendre votre site et potentiellement de mieux vous positionner et de vous apporter plus de visites de meilleure qualité.

Les bénéfices SEO des Rich Snippets

Gain de visibilité de votre site sur les moteurs de recherche

Le premier bénéfice des extraits enrichis est le gain de visibilité. En effet, l’affichage de données valorisées permet au descriptif de la page d’occuper plus de place que ses concurrents.
Voici l’exemple au travers de 2 extraits de descriptifs du même produit sur la page de résultats de Google.
Sur la première capture d’écran, le site n’utilise pas les micro data.

Extrait d’une fiche produit n’utilisant pas les données structurées.

Sur la seconde, le Rich Snippet valorise les données structurées du site.

Extrait d’une fiche produit avec Rich Snippets rendu possible par la présence de données structurées.

Hausse du taux de clics

On constate que visuellement, celui qui utilise les données structurées attire davantage le regard. Des études ont également démontré l’impact positif sur le taux de clics suite à la mise en place de micro data.
Google le rappelle également dans ces 2 articles, dont le premier en date de 2007 indiquait déjà l’incidence de l’amélioration de l’extrait de site avant même l’existence des Rich Snippets et rappelle dans le second l’incidence sur les métriques actionnables, dont le taux de clics.

Baisse du taux de rebond

En valorisant les données (prix, avis des utilisateurs…) l’utilisateur n’a pas de surprise en arrivant sur la page. Il y a donc moins de chance qu’il quitte le site directement, puisque des données fortes sur le plan décisionnel lui ont été communiquées avant même qu’il n’atterrisse sur la page.

Hausse du taux de conversion

Avec un taux de clics plus élevé et une baisse du taux de rebond, on envisage aisément une amélioration du taux de conversion. Il faudra toutefois s’assurer de respecter les règles d’optimisation d’une landing page pour le permettre.

Des outils pour tester l’affichage des microdatas

Google a mis en place dans son lot d’outils pour Webmaster un outil de test des données structurées.
Vous trouverez également des add-on et plugins pour vos navigateurs respectifs permettant de vérifier la prise en compte, toutefois ces modules ne donnent pas l’aperçu offert par l’outil de Google.

Et vous, avez-vous intégré les données structurées sur votre site? L’envisagez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Menu