Pourquoi des sites non optimisés sont-ils bien classés sur Google ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains sites se positionnent haut sur Google, alors qu’ils ne sont pas optimisés pour les moteurs de recherche ? Voire qu’ils n’ont aucun liens pointant vers eux.
Je me suis souvent posé cette question, et je vais tenter d’y répondre ici. Voici donc des pistes d’explications du bon classement de sites non SEO-friendly.

Le taux de clics

Une partie de l’algorithme de Google prend en compote le taux de clics des sites. Il le calcule comme un pourcentage reflétant le nombre de clics reçus, sur le nombre total de visiteurs effectuant une recherche, sur une expression pour laquelle votre site internet est en concurrence.

Et plus ce pourcentage est élevé, plus vous entrez en compétition pour un meilleur classement. Et si votre taux de clics est le plus important de tous, alors l’algorithme de Google interprète que les utilisateurs préfèrent votre site. Google commencera alors à remonter votre site dans ses pages de résultats.

Mais regarder uniquement le taux de clics ne suffit pas à Google. Certains créent des titres et des descriptions déceptifs, afin d’accroître leur visibilité.
L’algorithme de Google tient donc également en compte du taux de rebond du site.

Pour cela, il évalue le nombre de visiteurs qui quittent votre page en appuyant sur le bouton de retour, et qui les reconduit à la page de résultats.
Si Google envoie 1 000 personnes sur une page de votre site et que ces 1 000 visiteurs reviennent sur la page de résultats de Google après quelques secondes, alors cela indique à Google que votre page n’est pas pertinente aux yeux des internautes.

De nombreux sites bien classés sur Google, et qui ne sont pas optimisés, ont un taux de clics important et un faible taux de rebond. C’est ce qui leur permet de conserver leur classement.

Pour connaître le taux de clics, connectez-vous à votre compte Google Webmaster Tools > Trafic de recherche > Analyse de la recherche.

Si vous cherchez à augmenter votre taux de clics, commencez par optimiser les balises title et meta description.
La balise title devra répondre à l’expression ou au terme le plus pertinent.
La balise meta description ajoutera les facteurs d’incitation au clic (rassurance, urgence, offre spéciale, etc.)

L’ancienneté

L’un des facteurs importants qui permet à un site de bien se positionner est l’âge.
La plupart des sites bien classés ont déjà quelques années.

Bien entendu, le fait que cette ancienneté leur permette d’avoir plus de backlinks et de contenus y est pour quelque chose. Et pourtant, ça ne fonctionne pas sur tous.

J’ai remarqué que si vous créez un nouveau site, vous aurez beau mettre en place des centaines de liens pertinents, ajouter des contenus de qualité, vous n’obtiendrez pas plus que si vous l’aviez fait sur un site qui bénéfice d’un (bon) historique plus important.

A part attendre, sur ce point là, on ne peut rien faire à l’exception de travailler le reste.

Les backlinks

Google ne regarde pas simplement le nombre de liens que concentre un site.
Il s’assure de la qualité et de la popularité de ces liens.

La plupart de ces sites non optimisés mais bien classés, bénéficient de quelques liens de très bonne qualité vers des pages profondes, ainsi que d’ancres de liens naturelles.
Google est capable d’analyser le texte autour des ancres de liens, ainsi que le texte sur la page liée. Cela permet à Google de déterminer si le lien est pertinent pour votre site et les expressions sur lesquelles vous pourriez être classés.

Le maillage

Même si vous ne disposez pas des meilleurs critères SEO on page, ni ne bénéficier de backlinks, le maillage est un moyen d’optimiser votre classement.
C’est important, non seulement d’un point de vue de la navigation (comme le fil d’Ariane), mais aussi d’un point de vue enrichissement du contenu.

Si vous maillez plusieurs pages entre elles, et que cela reste pertinent, vous observerez que le classement de ces pages augmente.

Si vous ne le faites pas, vous remarquerez que certaines pages se détachent du lot, tandis que d’autres restent invisible.
Cela vient de la distribution des liens (link juice).
Plus le nombre de liens sur une page est redistribué, de façon à créer des cocons sémantiques via le maillage, plus les pages concernées bénéficieront des résultats de leur voisinage.

La qualité du contenu

Depuis la mise à jour Panda, Google a montré sa détermination à valoriser les sites de qualité.
Il est ainsi capable de déterminer si un site ne dispose que de contenus superficiels, de contenus dupliqués ou encore toute autre forme de contenus sans valeur ajoutée.

De nombreux sites bien positionnés offrent des contenus de qualité.
Vous pensez que non et Google pense que si ?

Bien qu’il soit encore possible de lui trouver des failles, Google compare le contenu du site aux autres de la thématique.
Donc si vous avez un contenu de qualité supérieure à vos concurrents, vous êtes plus susceptibles de les surclasser sur le long terme.

Concurrence

Certains mots-clés peu concurrentiels arrivent à se faire la part belle. Mais ce sont généralement des mots-clés également peu recherchés.

De ce que j’ai observé, les pages de résultats des requêtes peu concurrentielles sont moins souvent mises à jour par Google que les termes plus compétitifs.
Normal, si vous étiez Google, vous prioriseriez la fraîcheur des résultats sur les requêtes les plus populaires, qui sont aussi celles les plus recherchées.

Taux de croissance

Que devriez-vous faire pour vous positionner très haut pour un mot-clé ? Faire des centaines de backlinks pertinents et écrire de nombreux contenu de qualité ?
Dans la théorie, oui. Mais le problème c’est le rythme auquel cela se produit.

Un site, qui n’existait pas ou avait peu de contenus, et qui se retrouve brutalement avec du contenu et des liens à profusion est un signe de supercherie pour Google.
Un peu comme si, vous roulez en Peugeot 206 et, du jour au lendemain, vous passiez à une Bentley Mulsane.
Le fisc (représentant ici Google) se poserait des questions sur la façon qui vous a permis d’acheter cette voiture.

Si vous pensez travaillez vos liens et vos contenus, faites le raisonnablement, avec un calendrier. Non seulement cela permettra d’étaler les contenus et de fidéliser vos visiteurs par la publication régulière de nouveautés, mais en plus Google vous verra grandir de façon “normale”.

Il y a donc de nombreuses raisons pour lesquelles des sites non optimisés peuvent se retrouver mieux classés que d’autres.
Aussi, la prochaine fois que vous essayez de comprendre, pourquoi un site se positionne mieux qu’il ne devrait à vos yeux, il y a de fortes chances que ce soit pour l’une des 7 raisons évoquées.

En tant que propriétaire du site, vous ne devriez pas trop vous concentrer sur la concurrence.
Au lieu de cela, concentrez-vous sur l’amélioration de votre site, car à long terme, l’entreprise avec le meilleur produit ou service tend à gagner.

Pensez-vous à d’autres raisons qui permettraient à des sites non optimisés de mieux se positionner sur Google ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Menu